LES COUPS DE COEUR DU CLUB TAURIN JOSEPH PEYRE : UN SUCCES

No hay billetes à la bodega de Meillon
lundi 19 octobre 2009
par  Pierre

Grande soirée vendredi à la bodega de Meillon. Lleno de no hay billetes, plus de 100 convives, pour les coups de coeur du club en direction de Rafaël Finat, Conde de Mayalde, pour l’ensemble de son oeuvre : à Garlin évidemment mais aussi à Dax avec un grand toro lidié lors de "Toros y Salsa". A Richard Milian pour son parcours de matador mais aussi d’organisateur (Saint-Sever) et surtout de professeur et fondateur de l’école taurine. A Thomas Dufau qui a réalisé une grande temporada et à Mathieu Guillon qui suscite de profonds espoirs. Les deux jeunes novilleros étaient, rappelons-le, sortis en triomphe des arènes d’Arzacq.

La soirée était sponsorisée par la maison Biraben et nous remercions particulièrement Pierre Biraben qui était présent. Les présidents des clubs taurins voisins étaient avec nous (Garlin, Saint-Sever) ainsi que des représentants de la presse taurine (Toros, Applausos). Présent aussi, l’éleveur Jérôme Bonnet.

Merci aux bénévoles qui ont permis une fois de plus la réussite de cette soirée. Prochain rendez-vous, le 13 novembre : "le tiers de piques", avec le grand picador "El Pimpi" et Miguel Darrieumerlou critique taurin.

Voir photos de Nadège sur le top album.


Brèves

Le CTJP chez Malabat à Brocas Les Forges (40)

vendredi 9 octobre 2015

JPEG - 30 ko

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

10 H 00 FERRADE
13 H 00 Repas : Garbure, Jambon à Broche, Haricots Blancs, Salade, Fromage, Tourtière, Café, Vin rouge et Vin rosé compris
15 H 30 CAPEA

Prix de la Journée Adultes : 20 Euros

Réservation avant le lundi 12 octobre 2015 (Places limitées) clubtaurinpau@gmail.com

Nouveaux apoderados pour Juan Bautista

mardi 24 novembre 2009

Juan Bautista vient encore de changer d’apoderado.
La rupture s’est produite exactement comme l’an dernier , au lendemain de la fiesta campera de Riom !
La rupture a beau, comme toujours s’ être passée "amicalement", on souhaite que ce changement ne soit pas un signe d’instabilité et d’incertitude dans la carrière du torero.

C’est Sanchez Mejias qui désormais prend les interêts du torero entre ses mains, associé àCaldas.
Espinosa et Davila Miura n’auront géré qu’un an la carrière de l’arlésien.
Juan Bautista avait dû bien préparer les choses puisque rupture et nouvelle association se sont produites le même jour , en quelques heures.