mercredi 2 mars 2011
par  Christian

Etait ce un signe ? Mais lorsque le ciel de ce dimanche matin se dgagea et que le bleu vint recouvrir les arnes du Soubestre, les bnvoles de laccueil casse-crote virent arriver la foule !

Il rgnait un je se sais quoi, annonciateur dune belle journe. Et elle fut belle et mme trs belle !

La tienta matinale avec Richard Milian tout la fois, professeur, guide , papa, fut charge dmotion et de plaisir. Quels beaux moments, avec un public attentif et tout acquis laficion dbordante des jeunes apprentis.

Laprs-midi fut quant elle charge dmotion avec des brindis Nathalie , la veuve dEl Pimpi, aux parents, au ciel, ou avec joli geste comme cette rose dpose sur son sombrero par Mathieu Guillon.

De Frascuelo claboussant de toreria, en passant par Richard matrisant une bonne corne gauche, Fundi qui aurait pu torer jusqu ce que lon ferme les portes, Julien Miletto auteur de trs pures naturelles, en passant par Thomas Dufau trs puesto ,devant le novillo le plus fort avec lequel il saccoupla parfaitement et terminant par Mathieu Guillon au toro fleuri et innnovant, banderillant parfaitement son opposant.

On ne pourra passer sous silence le travail magnifique de tous les banderilleros et picadors qui surent se mettre au diapason en dmontrant un engagement de chaque instant.

Pour terminer, il faut dire que la matire , le toro, tait l. De la force, des pattes ,avec de belles charges et le piquant ncessaire lmotion, terminant presque tous gueule ferme. Le Ganadero fut invit justement par Mathieu Guillon une vuelta chaleureuse.

C.H


Brèves

Blessure de Curro Diaz

dimanche 8 mai 2011

Maestranza de Seville, 13ème de la féria

Blessure de Curro Diaz, grosse envie de Juan Mora et Fandila comme d’habitude..... Cinq Manolo Gonzalez complétés par un Salvador Domecq, ternes et décastés pour la plupart. Le sixième dans d’autres mains aurait dû repartir sans ses oreilles, mais bon ...........

La Maître a encore frappé !!!

mardi 17 août 2010

Dax 17 août, 5ième de feria

Final majeur à Dax

Que dire ? quels mots, quels adjectifs inventer ?

Quand le Juli est là, c’est tout simplement grand ! Torero du siècle c’est sûr !
Ovation majuscule ! 8000 personnes scandant Torero ! Torero !

Il y a le Juli et les autres ! Un point c’est tout ! Trois oreilles et sortie par la Puerta Grande du Parc Théodore Denis

Miguel Angel Perrera coupe une oreille à son premier dans son style si personnel , c’est à dire en toréant très vertical et très près. Ne voulant pas être en reste, il instrumenta à son second le plus noble de l’envoi, une grande faena plus profonde, plus classique. Deux pinchazos et une entière firent tomber une autre oreille. Vuelta au toro de la Quinta !

Curro Diaz , pour sa part eut quelques difficultés avec son premier qui le désarma deux fois et le poursuivit aux planches. Il réussit quand même une bonne faena et tua mal.Il ne démérita pas à son second.

Toros de la Quinta. Vuelta du 6ième et du Mayoral

Curro Diaz : Salut et ovation

El Juli : une oreille et deux oreilles

Miguel Angel Perera : une oreille une oreille

Le Cid coupe 2 oreilles !

mardi 17 août 2010

Dax le 16 août, 4ième de feria

Le Cid semble revenir à son meilleur niveau . Il a coupé les deux oreilles à son second toro du Pilar. Il cisela une faena pleine, profonde et très templée conclue d’une très bonne entière.

Sebastien Castella ne s’est pas fait que des amis cet après-midi. Il ne semble pas être dans une bonne passe.

Luis Bolivar montra quelques dispositions mais ses opposants s’éteignirent assez vite.

Toros d’el Pilar :Valse de sobreros : le cinquième remplacé par un Moise Fraile imprésentable, remplacé par un Conde de Mayalde

El Cid : Silence et deux oreilles

Sebastian Castella : Silence et silence .

Luis Bolivar : silence et silence