lundi 24 décembre 2018
par  A.L.

Joyeuses Fêtes !

Articles les plus récents

mardi 11 décembre 2018
par  A.L.

L’élégance de Manolito de Los Reyes

L’invité de la dernière soirée pour 2018 était le banderillero Manolito DE LOS REYES, la conférence étant animée par Miguel DARRIEUMERLOU accompagné de Jean-Louis HAURAT qui assurait également la traduction des propos du torero. © CTJP D’abord, pourquoi Manolito ? Tout simplement parce que son père se prénomme Manolo. Ce dernier est venu de son Andalousie natale pour s’établir près d’Olite, au sud de Pamplona (dans « grand Nord », donc !), s’y est marié et … n’en est plus reparti. Il y a créé une école taurine, ce qui fait que Manolito s’est trouvé à l’âge de 4 ans (!) devant une vache, laquelle l’a d’ailleurs secoué sans ménagement. Le garçon s’est ensuite essayé au football, puis est devenu recortador. Mais, son père étant également ganadero et apoderado, il se retrouva fréquemment à la table familiale en compagnie de cuadrillas, et c’est sa mère qui un jour, suggéra « Pourquoi ne pas devenir banderillo, au poste de 3ème ? ». Et, comme dirait Céline, « ça a débuté comme ça ». © CTJP L’homme n’a pas choisi de devenir novillero, du fait de son manque de connaissances techniques mais, à partir de 21 ans, a eu l’occasion de toréer à Pamplona, Bayonne, Mont de Marsan et autres, ce qui lui permit d’être remarqué par sa (...)

jeudi 22 novembre 2018
par  A.L.

Manolito de Los Reyes, invité du CTJP

photos : El Juanito + CTJP

mardi 30 octobre 2018
par  A.L.

La maturité de Dorian Canton

Si les petits cochons ne le mangent pas...
Tout le monde connaît cette expression familière qui est (était) souvent employée pour signifier à une jeune personne qu’elle a un brillant avenir devant elle, si rien, ni personne ne vient la contrarier.
C’est en substance ce qui se dégageait du débat mené de main de maître entre Miguel Darrieumerlou et Dorian Canton, devant une belle chambrée au Club Taurin Joseph Peyré.
Nous n’allons pas revenir sur tout ce qui a été dit ou écrit de la jeune carrière de Dorian. Son apprentissage chez Adour Aficion avec le Maestro Richard Milian, sa vingtaine de novilladas sans picador, son passage en 2018 en novillada piquée avec le succès que l’on sait : 13 novilladas, 15 oreilles et 6 sorties a hombros.
Ce nous retiendrons surtout, c’est cette maturité surprenante d’un jeune homme qui parle de sa passion, avec recul et sérénité. Il est conscient du travail qu’il lui reste à accomplir tant à la cape, à la muleta qu’à l’épée. Il veut être un Torero complet. Le chemin est encore long, il le sait peut-être plus que d’autres et c’est sûrement ce qui lui donne cette force étonnante.
La soirée s’est conclue par la remise d’une muleta et d’une ayuda gravées à son nom.
Suerte Dorian, (...)

mardi 16 octobre 2018
par  A.L.

Dorian Canton au CTJP

Photo © CTJP
Au programme :
· 19h : apéritif offert par la Peña (apéritifs et boissons suivantes 2€)
· 20h : Conférence-débat animée par Miguel Darrieumerlou
. 21h30 : Repas accompagné des vins du domaine de Grabiéou de Frédéric Dessans
Participation : 20€ par personne (conférence et repas) - 5€ pour les personnes qui assistent uniquement à la conférence.
Inscriptions impératives avant lundi 22 octobre - dernier délai - par courriel clubtaurinpau@gmail.com

Albums les plus récents

Brèves

Le toro idéal...

jeudi 7 décembre 2017

JPEG - 52.4 ko

A lire sur le site cositas de toros, quelques règles concernant le toro et en particulier certaines des ses réactions qui échappent parfois à l’analyse des aficonados.

Lire la suite ici

La présidence en question

jeudi 28 septembre 2017

JPEG - 30.3 ko

Un article paru chez nos amis du site Cositas de toros...au sujet des présidences des corridas, novilladas avec et sans picadores.

Les difficultés rencontrées : ... communication parfois difficile avec la piste, connaissances insuffisantes du public … formation insuffisante de certains délégués aux piques, des pétitions de plus en plus bruyantes mais sans mouchoirs, des prestations musicales inopportunes pendant l’arrastre …
Les préparations préalables à la course menées en amont sont donc primordiales.

Lire la suite > ici

Saint-Perdon : 27 août-novillada concours

dimanche 13 août 2017
JPEG - 37 ko

6 novillos de Celestino Cuadri Vives, José Escolar Gil, Valedellán, Virgen María, Pedraza de Yeltes, Pincha pour,

Diego Carrerero

Jorge Isiegas

Tibo Garcia

Toutes les informations :

PDF - 14.1 Mo