Le CTJP reçoit Francis Fabre

dimanche 17 novembre 2013
par  A.L.

JPEG - 12.8 ko

La prochaine soirée du Club Taurin Joseph Peyré aura pour cadre le 22 novembre prochain, la Grange du Château d’Idron.

Invité de la soirée, Francis Fabre, membre fondateur de l’ANDA et aficionado "A los toros" bien connu, qui s’est lancé dans une étude exhaustive des élevages français de taureaux de combat.

"Après une première partie sortie au printemps 2011, le deuxième tome « Les élevages français de taureaux de combat, origine, histoire, actualité » garde le même principe : de Gallon à Pagès-Mailhan, l’ouvrage balaye alphabétiquement vingt et une ganaderias.
Précision, détail, rigueur de la généalogie font de ces ouvrages une véritable bible pour aficionado intéressés par ce monde de passion qu’est l’élevage et la sélection d’un animal d’une autre époque." (
Jean-Michel Dussol / La Dépêche).

Le programme de la soirée :

· 19h : Apéritif offert par la Peña

· 20h : Conférence-débat de Francis Fabre, animée par Miguel Darriemerlou

· 21h30 : Buffet.

Participation adhérent : 18€ par personne.

Participation sympathisant : 23€ par personne

Inscriptions impératives pour : le mercredi 20 novembre 17 heures, dernier délai !

En répondant au courriel : clubtaurinpau@gmail.com ou par téléphone au : 06 26 50 44 54


Brèves

Le CTJP chez Malabat à Brocas Les Forges (40)

vendredi 9 octobre 2015

JPEG - 30 ko

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

10 H 00 FERRADE
13 H 00 Repas : Garbure, Jambon à Broche, Haricots Blancs, Salade, Fromage, Tourtière, Café, Vin rouge et Vin rosé compris
15 H 30 CAPEA

Prix de la Journée Adultes : 20 Euros

Réservation avant le lundi 12 octobre 2015 (Places limitées) clubtaurinpau@gmail.com

Nouveaux apoderados pour Juan Bautista

mardi 24 novembre 2009

Juan Bautista vient encore de changer d’apoderado.
La rupture s’est produite exactement comme l’an dernier , au lendemain de la fiesta campera de Riom !
La rupture a beau, comme toujours s’ être passée "amicalement", on souhaite que ce changement ne soit pas un signe d’instabilité et d’incertitude dans la carrière du torero.

C’est Sanchez Mejias qui désormais prend les interêts du torero entre ses mains, associé àCaldas.
Espinosa et Davila Miura n’auront géré qu’un an la carrière de l’arlésien.
Juan Bautista avait dû bien préparer les choses puisque rupture et nouvelle association se sont produites le même jour , en quelques heures.