Manolete

Sortie du film en France cette semaine
lundi 29 mars 2010
par  Pierre

Le film "Manolete" réalisé par Menno Meyjès avec les acteurs Adrian Brody et Penelope Cruz a connu bien des déboires.Avec du retard, il sera enfin sur les grands écrans en France le 31 mars. En musardant sur les sites qu’espagnols et sur les pages des journaux d’Andalousie, j’avais prévu de le voir en version espagnole à Cordoue, ( ah la réaction de los espectadores !) je ne trouvai rien. Après de nombreuses tentatives ( j’ai beaucoup pinché ), j’ai découvert sur un site de cinefilos que Manolete sortirait seulement la deuxième quinzaine de Mai en Espagne. Adieu veau, vache, taureaux. On appellera ça "le coup d’Islero".
Quelque peu agacé, un commentateur notait qu’il ne restait plus qu’à reprendre les vieilles habitudes du temps de Franco et d’aller voir le film à Perpignan.
La bande annonce est un peu inquiétante : on voit se superposer aux sabots du taureau les escarpins de la belle Lupe Sino. Idem pour les caresses sur les flancs ( des deux bêtes de scène... ).
Avec un peu de chance, Manolete sortira en avant-première dans une salle obscure ou une obscure salle dans un recoin andalou.

Nadège Vidal dans Autour des Toros


Brèves

9 avril 2017 : Pedraza de Yeltes à Garlin

dimanche 2 avril

8novillos8 de
Pedraza de Yeltes
pour Adrien Salenc, Marcos et le gagnant de la matinée.

JPEG - 33.4 ko

Réservation ici

Les encastes en France pour 2016

mardi 9 février 2016
JPEG - 2.8 ko

Yannick Florenza, secrétaire national de l’Association des Critiques Taurins de France, publie sur Twitter un résumé des encastes pour les 40% connus à ce jour des taureaux qui seront combattus en France en 2016.

Arrive en tête : Domecq pour 37,9%, suivi par Santa Coloma pour 16,13% et Graciliano pour 8,06%.

PNG - 168.9 ko

Des nouvelles de Louis Husson

mercredi 4 novembre 2015

JPEG - 7.3 ko

Louis Husson écrit à celles et ceux qui ont suivi sa carrière de novillero :
Ah que la solitude silencieuse est belle à l’instant du partage.
Je m’adresse à vous, à toi, à lui, à elle, non pas en tant que torero, novillero, ou encore en tant qu’acteur retiré d’une tradition aussi ancestrale que l’est la tauromachie, mais tout simplement en tant qu’être humain.
La suite ici