Pour Julien !

Julien Lescarret a fêté au club son succès Arzacquois
samedi 27 mars 2010
par  Pierre

Julien Lescarret était vendredi soir l’invité du Club Taurin Palois Joseph Peyré. Il s’agissait de fêter la réussite artistique du festival d’Arzacq , entièrement monté par des bénévoles. Un festival marqué par la grande noblesse des toros des frères Gallon qui héritèrent de deux vueltas successives et par deux grandes faenas de Francisco Marco (une oreille) et Julien Lescarret (deux oreilles).

Le film sur le festival réalisé par Yves Pétriat * a bien montré comment Julien a su se hisser au niveau d’un excellent Gallon (3ème) : une tauromachie reposée, avec du rythme, élégante et sobre bien conclue à l’épée. La tauromachie du bonheur comme l’a écrit Jean Michel Dussol dans La Dépêche du Midi. Pas de déchets, pas de démagogie, le toreo de la maturité acquise avec l’expérience.

Julien qui accepte son destin avec lucidité et courage, il nous l’a dit dans le débat qui a suivi, n’a pas d’amertume. Il est au contraire heureux et fier du parcours accompli. Il peut l’être car il s’agit d’un véritable exploit qu’aucun torero issu du sud-ouest n’a réalisé avant lui.

On a bien vu, cependant, à Arzacq, que lui aussi, avec un bon toro, était capable de briller qu’il pouvait dire des choses agréables, élégantes, voir subtiles. On était loin des durs affrontements qu’on lui propose habituellement et qu’il accepte sans rechigner ni se plaindre. Même si sa carrière a été parsemée de hauts et de bas, Julien mériterait mieux et plus de considérations de la part des organisateurs et notamment des organisateurs français. Il est cette année trop oublié c’est injuste car il est aimé d’un public qu’il a su conquérir. Quoi de plus naturel que de respecter les gouts de public qui alimente les caisses des arènes ?

L’aficion française et singulièrement celle du sud-ouest aime les toreros comme Julien Lescarret : disponibles, ouverts, courageux que l’on approche facilement et qui sait faire partager sa passion sans langue de bois ni formules toutes faites. Nul n’est prophète en son pays, il est vrai, mais nous avons besoin de Julien. Il est temps que les grandes empresas le reconnaissent.

Pierre Vidal

Film à commander sur le site http://clubtaurinpau.com/ au prix de 10 euros (au bénéfice d’Haïti) frais de port en sus.


Brèves

9 avril 2017 : Pedraza de Yeltes à Garlin

dimanche 2 avril

8novillos8 de
Pedraza de Yeltes
pour Adrien Salenc, Marcos et le gagnant de la matinée.

JPEG - 33.4 ko

Réservation ici

Les encastes en France pour 2016

mardi 9 février 2016
JPEG - 2.8 ko

Yannick Florenza, secrétaire national de l’Association des Critiques Taurins de France, publie sur Twitter un résumé des encastes pour les 40% connus à ce jour des taureaux qui seront combattus en France en 2016.

Arrive en tête : Domecq pour 37,9%, suivi par Santa Coloma pour 16,13% et Graciliano pour 8,06%.

PNG - 168.9 ko

Des nouvelles de Louis Husson

mercredi 4 novembre 2015

JPEG - 7.3 ko

Louis Husson écrit à celles et ceux qui ont suivi sa carrière de novillero :
Ah que la solitude silencieuse est belle à l’instant du partage.
Je m’adresse à vous, à toi, à lui, à elle, non pas en tant que torero, novillero, ou encore en tant qu’acteur retiré d’une tradition aussi ancestrale que l’est la tauromachie, mais tout simplement en tant qu’être humain.
La suite ici