SAMADET AVEC PATRICK OLIVER

Début de la saison Aquitaine dimanche
jeudi 11 février 2010
par  Pierre

Samadet dimanche : le matin tienta ; 15h.30 6 nov. de A. Lopez Gibaja pour Patrick Oliver, Angelino de Arriaga et Miguel de Pablo.

Samadet, la capitale de la faïence, ouvre le bal de la temporada dans le sud-ouest dimanche. Ce sera l’heure des retrouvailles, après la longue période d’hibernation des aficionados. La peña « Al Violin », composée d’excellents musiciens, parraine la manifestation sous la baguette, pour l’occasion, de Michel Bertrand qui fera ses débuts d’organisateur dans ces arènes couvertes. La peña, à l’origine exclusivement musicale, veut ainsi prendre ses responsabilités et promouvoir des spectacles de qualité.

La journée débute en matinée avec les jeunes aspirants toreros du sud-ouest qui pourront se manifester devant du bétail de Piedras Rojas (Patrick Laugier), « tienté » pour l’occasion. Julien Lescarret aura ensuite la chance de tuer un toro en public ce qui devrait parachever la préparation du landais qui s’est entrainé très sérieusement en Espagne pour ce début de saison. Il a connu l’an dernier des fortunes diverses, mais n’a pas dit son dernier mot…Cette première partie sera gratuite et elle a le mérite de donner une chance aux Aquitains en mal d’opportunités. Une seconde manche se déroulera quinze jours plus tard à l’occasion du festival d’Arzacq.

A 15 heures 30, après un déjeuner pris en commun, on retournera aux arènes pour la novillada où un trio de jeunes gens ambitieux s’expliqueront, à la loyale, devant un lot de novillos de Antonio Lopez Gibaja, un élevage qui fera ses débuts en France. Patrick Oliver, cruellement blessé l’an dernier à Saint-Sever où il a failli avoir a gorge tranchée ouvrira les débats. On aime sa forte personnalité, son style impassible, son courage froid. Il y a une ligne dans sa tauromachie. Il n’en varie pas. Cela a plu aux responsables de l’école taurine de Madrid dont El Juli est le mécène généreux : il en est un des pensionnaires les mieux notés..

Miraculé lui aussi de la temporada passée, le mexicain Angelino de Arriaga reprendra l’épée ce jour là, après plus de six mois de convalescence. Il habite l’Espagne et il avait séduit en début de saison dernière dans le sud-ouest obtenant un beau triomphe à Captieux notamment. L ‘espagnol Miguel de Pablo clôture ce cartel international. Ce sera, pour beaucoup, la découverte du jour.

Pierre Vidal


Brèves

9 avril 2017 : Pedraza de Yeltes à Garlin

dimanche 2 avril

8novillos8 de
Pedraza de Yeltes
pour Adrien Salenc, Marcos et le gagnant de la matinée.

JPEG - 33.4 ko

Réservation ici

Les encastes en France pour 2016

mardi 9 février 2016
JPEG - 2.8 ko

Yannick Florenza, secrétaire national de l’Association des Critiques Taurins de France, publie sur Twitter un résumé des encastes pour les 40% connus à ce jour des taureaux qui seront combattus en France en 2016.

Arrive en tête : Domecq pour 37,9%, suivi par Santa Coloma pour 16,13% et Graciliano pour 8,06%.

PNG - 168.9 ko

Des nouvelles de Louis Husson

mercredi 4 novembre 2015

JPEG - 7.3 ko

Louis Husson écrit à celles et ceux qui ont suivi sa carrière de novillero :
Ah que la solitude silencieuse est belle à l’instant du partage.
Je m’adresse à vous, à toi, à lui, à elle, non pas en tant que torero, novillero, ou encore en tant qu’acteur retiré d’une tradition aussi ancestrale que l’est la tauromachie, mais tout simplement en tant qu’être humain.
La suite ici