L’UNION FAIT LA FORCE !

vendredi 18 janvier 2008
par  Pierre

Les clubs taurins gersois viennent de se regrouper, d’unir leurs moyens au sein d’une fédération, en quelque sorte. Elle sera dirigée par Marcel Garzelli qui après avoir quitté ses fonctions à la tête du Club Taurin Vicois retrouve ainsi un rôle à sa mesure. Nous en avons besoin.

Ce qui a été fait chez nos voisins gersois pourquoi nous ne le réaliserions pas en Béarn ? Les aficionados sont nombreux dans notre pays. Les arènes le sont moins et le nombre de course limité mais il y a de nombreux clubs et penas : 3 à Pau, 4 à Orthez, 1 à Oloron, 1 à Garlin, 1 à Arzacq et, sans doute, on en oublie. Tout le monde oeuvre de son côté dans un isolement sympathique mais parfois un peu stérile. En même temps tous s’entendent bien et font partie d’une même famille.

Unir nos efforts ; réaliser des choses en commun ; visiter des ganaderias ; monter des voyages pour les grandes ferias ; soutenir des toreros ; aider au fonctionnement d’arènes comme Arzacq ; organiser des manifestations de promotion pour la corrida... Voilà quelques uns des objectifs que nous pourrions nous donner.

L’union fait la force !

En attendant, tous avec Julien Lescarret le 1er Février avec le Club taurin palois Joseph Peyré.


Brèves

Le CTJP chez Malabat à Brocas Les Forges (40)

vendredi 9 octobre 2015

JPEG - 30 ko

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

10 H 00 FERRADE
13 H 00 Repas : Garbure, Jambon à Broche, Haricots Blancs, Salade, Fromage, Tourtière, Café, Vin rouge et Vin rosé compris
15 H 30 CAPEA

Prix de la Journée Adultes : 20 Euros

Réservation avant le lundi 12 octobre 2015 (Places limitées) clubtaurinpau@gmail.com

Nouveaux apoderados pour Juan Bautista

mardi 24 novembre 2009

Juan Bautista vient encore de changer d’apoderado.
La rupture s’est produite exactement comme l’an dernier , au lendemain de la fiesta campera de Riom !
La rupture a beau, comme toujours s’ être passée "amicalement", on souhaite que ce changement ne soit pas un signe d’instabilité et d’incertitude dans la carrière du torero.

C’est Sanchez Mejias qui désormais prend les interêts du torero entre ses mains, associé àCaldas.
Espinosa et Davila Miura n’auront géré qu’un an la carrière de l’arlésien.
Juan Bautista avait dû bien préparer les choses puisque rupture et nouvelle association se sont produites le même jour , en quelques heures.