La maturité de Dorian Canton

mardi 30 octobre 2018
par  A.L.

JPEG - 85.2 ko

Si les petits cochons ne le mangent pas...

Tout le monde connaît cette expression familière qui est (était) souvent employée pour signifier à une jeune personne qu’elle a un brillant avenir devant elle, si rien, ni personne ne vient la contrarier.

C’est en substance ce qui se dégageait du débat mené de main de maître entre Miguel Darrieumerlou et Dorian Canton, devant une belle chambrée au Club Taurin Joseph Peyré.

Nous n’allons pas revenir sur tout ce qui a été dit ou écrit de la jeune carrière de Dorian. Son apprentissage chez Adour Aficion avec le Maestro Richard Milian, sa vingtaine de novilladas sans picador, son passage en 2018 en novillada piquée avec le succès que l’on sait : 13 novilladas, 15 oreilles et 6 sorties a hombros.

Ce nous retiendrons surtout, c’est cette maturité surprenante d’un jeune homme qui parle de sa passion, avec recul et sérénité. Il est conscient du travail qu’il lui reste à accomplir tant à la cape, à la muleta qu’à l’épée. Il veut être un Torero complet. Le chemin est encore long, il le sait peut-être plus que d’autres et c’est sûrement ce qui lui donne cette force étonnante.

La soirée s’est conclue par la remise d’une muleta et d’une ayuda gravées à son nom.
Suerte Dorian, premier Torero Béarnais !

Christian.
photos : © CTJP

JPEG - 75.9 ko

JPEG - 78.2 ko


Brèves

Le CTJP chez Malabat à Brocas Les Forges (40)

vendredi 9 octobre 2015

JPEG - 30 ko

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

10 H 00 FERRADE
13 H 00 Repas : Garbure, Jambon à Broche, Haricots Blancs, Salade, Fromage, Tourtière, Café, Vin rouge et Vin rosé compris
15 H 30 CAPEA

Prix de la Journée Adultes : 20 Euros

Réservation avant le lundi 12 octobre 2015 (Places limitées) clubtaurinpau@gmail.com

Nouveaux apoderados pour Juan Bautista

mardi 24 novembre 2009

Juan Bautista vient encore de changer d’apoderado.
La rupture s’est produite exactement comme l’an dernier , au lendemain de la fiesta campera de Riom !
La rupture a beau, comme toujours s’ être passée "amicalement", on souhaite que ce changement ne soit pas un signe d’instabilité et d’incertitude dans la carrière du torero.

C’est Sanchez Mejias qui désormais prend les interêts du torero entre ses mains, associé àCaldas.
Espinosa et Davila Miura n’auront géré qu’un an la carrière de l’arlésien.
Juan Bautista avait dû bien préparer les choses puisque rupture et nouvelle association se sont produites le même jour , en quelques heures.