Groupe (très) spécial

mardi 13 août 2013
par  A.L.

A la fin de la dernière saison taurine, le groupe des toreros qui avaient toréé au moins 43 fois et appartenaient donc au Groupe Spécial comprenait : Enrique Ponce, José María Manzanares El Fandi, Padilla, Iván Fandiño, David Mora, Alejandro Talavante, Sébastien Castella, El Cordobés, El Juli, Miguel Ángel Perera, El Cid (ces trois derniers avaient volontairement demandé à intégrer le groupe) et « Paquirri ».

L’appartenance à ce groupe ne dépend pas des mérites artistiques ni des résultats des triomphes. Sa composition dépend uniquement du nombre de corridas et sert pour la fixation des tableaux des salaires des toreros. L’appartenance à ce groupe implique des minimums salariaux plus élevés, mais aussi l’obligation de disposer d’une cuadrilla permanente dont les minimums salariaux sont aussi plus élevés que ceux des autres catégories.

En août 2012 plusieurs des toreros cités plus haut avaient déjà le nombre requis de 43 après-midi de courses. Si la tendance des années antérieure à la crise était positive, depuis 2007, celle-ci subit d’importantes disparités. Ainsi fin 2008, dix-huit toreros pouvaient prétendre appartenir au groupe spécial, ce chiffre descend à treize fin 2009, à douze fin 2010 et 11 fin 2011.

La réduction drastique du nombre de corridas en 2013 pour cause de crise peut faire que nombre des toreros dudit groupe spécial ne puissent continuer à y appartenir à la fin de cette année.

A l’heure actuelle aucun d’entre eux ne peut prétendre en faire partie pour 2014. Celui qui en est le plus proche est Juan José Padilla qui approche des 40 corridas. En numéro deux, El Fandi avec près de 30. Loin derrière, viennent Morante de la Puebla, Iván Fandiño, Sebastián Castella, Miguel Ángel Perera, Daniel Luque et Javier Castaño. avec un peu plus de 22 sorties.

Plus loin encore des 43 corridas requises viennent El Juli et Talavante avec une vingtaine de corridas.

A l’heure où il se murmure que l’un d’entre eux prendrait une année sabbatique en 2014, qui sera encore dans ce groupe (très) spécial l’an prochain ?

D’après Mundotoro.


Brèves

Pâques taurines à Aignan

lundi 18 janvier 2016

Communiqué du club Taurin "Aignan y Toros"

JPEG - 153.4 ko

Journée Taurine Orthez 2016 : El Retamar et Hoyo de la Gitana.

lundi 14 décembre 2015

JPEG - 29.2 ko

La Mairie d’Orthez et la Commission Taurine ont le plaisir de vous annoncer que les ganaderías qui ont été retenues pour la Journée Taurine d’Orthez 2016 sont celles de El Retamar (Madrid) pour la novillada matinale et de Hoyo de la Gitana (Salamanque) pour la corrida de l’après-midi.
Cette année encore notre choix a été guidé par le désir de proposer à notre public des élevages alliant la qualité de leurs origines et l’originalité ; des élevages qui soient également prompts à représenter la diversité encore existante des grandes familles des toros de combat.
Ainsi, les novillos de El Retamar d’encaste Nuñez vont à nouveau fouler le sable d’une arène française dix ans après leur ultime sortie — qui fut leur présentation — remarquée dans les arènes de Garlin (23/04/2006).
Et au vu des divers succès dans la région de Madrid de cette ganadería durant ces dernières années, nous avons pensé opportun de refaire découvrir ces novillos imposants et possédant une bravoure certaine qui pourra faire vibrer les arènes du Pesqué.

Pour la corrida la Commission taurine a réitérée sa confiance à l’origine Santa Coloma. Cette ganadería d’ Hoyo de la Gitana n’est plus sortie en corrida dans le Sud Ouest depuis les succés de 2008 et 2009 dans les arènes de Dax.
L’élevage de Hoyo de la Gitana est un savant mélange des lignes Ibarra et Saltillo de l’encaste Santa Coloma ce qui devrait contenter tous les aficionados à la recherche de diversité mais aussi de caste vibrante.
La Journée Taurine d’Orthez 2016 se déroulera le dimanche 24 juillet 2016.

Toromagie à Bayonne

vendredi 11 décembre 2015

Dernier rendez-vous de l’année 2015 aux Arènes : TOROMAGIE" Noël solidaire " le dimanche 20 décembre.

Après le succès du 1er "Toromagie" aux Arènes l’an passé, le Noël solidaire revient le dimanche 20 décembre, au bénéfice des enfants malades de l’Hôpital de la Côte Basque.

Toutes les Peñas et la Ville de Bayonne ainsi que l’ensemble de la Commission taurine seront aux fourneaux : Cercle Taurin Bayonnais, Peña Taurine Côte Basque, Peña Taurine Bayonnaise, Peña Campera, Club Betisoak et 100% Recorte vous proposeront (toujours pour 1 € !) leurs "créations artistiques" : Soupes, Pintxos, Tartes, Grillades, Frites et Crêpes...
Entrée libre de 12h à 15h.
Déposez un jouet à l’entrée pour les enfants hospitalisés !
Toreo de salon pour tous.
Petit veau pour les enfants ( encadrés par les professionnels présents).
Démonstration devant 2 vaches par les recortadores de 100% Recorte.
Venez nombreux pour ce Noël Taurin !
Bonnes et Joyeuses Fêtes pour toutes et tous !
JPEG - 93.7 ko