Hiérarchie

mercredi 17 juillet 2013
par  A.L.

Le combat taurin n’a pas toujours lieu dans le ruedo mais aussi hors du ruedo. Pour ce qui est de la hiérarchie des arènes françaises (thème sensible s’il en est), il ne fait pas de doute que les premières de toutes sont celles de Nîmes même si historiquement les premières qui virent combattre des toros selon l’usage espagnol furent celles de Saint-Esprit (août 1853), aujord’hui devenu un quartier de Bayonne. Qui fêtera ces jours prochains cet anniversaire.

Parmi les arènes des deux zones taurines françaises, pour celles du sud-est les choses sont claires : Nîmes est la première, suivie par Arles, Béziers (toutes trois de première catégorie) et Céret (uniques arènes de 2è catégorie françaises).

Classement plus compliqué dans le sud-ouest avec les arènes de première que sont Bayonne, Dax, Mont-de-Marsan et Vic-Fezensac. Jusqu’à il y a un peu plus de dix ans, Bayonne avait indiscutablement les arènes les plus importantes et de plus grande jauge avec 10 400 places. Mais les choses changèrent. Bayonne décida (avec les Chopera aux commandes) d’abandonner la date symbolique du 15 août pour ne pas être en concurrence avec les nouvelles arènes de la famille Chopera de San Sebastián/Donosti.

Ce fut Dax qui profita de l’abandon de cette date, si importante en France, pour asseoir définitivement une feria déjà installée mais compliquée par la position dominante de Bayonne d’alors.

Bien que San Sebastián ne programme plus temporairement de corridas, Bayonne continue à chercher ses dates juste avant le 15 août (feria les 10 et 11), passant de 4 à 2 spectacles majeurs et Dax (8200 places) propose une feria avec cinq corridas et une novillada. La hiérarchie entre ces deux plazas penche vers Dax, et Mont-de-Marsan qui renaît après de léthargiques saisons.

JPEG - 42.8 ko

Les arènes de Mont-de-Marsan (7.400 places) présentent ainsi cette fin de semaine leur traditionnelle feria de la Madeleine, avec 6 spectacles majeurs parmi lesquels se détachent le mano a mano Javier Castaño/Fernando Robleño avec les Escolar Gil (dimanche 19 ) et la corrida d’ouverture de ce mercredi 17 avec un Juli qui se mesurera à Iván Fandiño et Tejela face aux Fuente Ymbro, répétition du cartel triomphateur de la saison passée et la grâce de "jazmin".

Selon le résultat de cette feria, il se peut que de nouveau la hiérarchie des arènes du sud-ouest change, puisque le combat taurin n’a pas toujours lieu sur le sable mais aussi en dehors. Mais que celui-ci soit pour le bien de tous et des taureaux dans ce sud-ouest taurin de France.

Plus d’informations sur la Madeleine à Mont-de-Marsan, sur ce lien.

Jean-Charles Olvera

L’article en espagnol ici


Brèves

Pâques taurines à Aignan

lundi 18 janvier 2016

Communiqué du club Taurin "Aignan y Toros"

JPEG - 153.4 ko

Journée Taurine Orthez 2016 : El Retamar et Hoyo de la Gitana.

lundi 14 décembre 2015

JPEG - 29.2 ko

La Mairie d’Orthez et la Commission Taurine ont le plaisir de vous annoncer que les ganaderías qui ont été retenues pour la Journée Taurine d’Orthez 2016 sont celles de El Retamar (Madrid) pour la novillada matinale et de Hoyo de la Gitana (Salamanque) pour la corrida de l’après-midi.
Cette année encore notre choix a été guidé par le désir de proposer à notre public des élevages alliant la qualité de leurs origines et l’originalité ; des élevages qui soient également prompts à représenter la diversité encore existante des grandes familles des toros de combat.
Ainsi, les novillos de El Retamar d’encaste Nuñez vont à nouveau fouler le sable d’une arène française dix ans après leur ultime sortie — qui fut leur présentation — remarquée dans les arènes de Garlin (23/04/2006).
Et au vu des divers succès dans la région de Madrid de cette ganadería durant ces dernières années, nous avons pensé opportun de refaire découvrir ces novillos imposants et possédant une bravoure certaine qui pourra faire vibrer les arènes du Pesqué.

Pour la corrida la Commission taurine a réitérée sa confiance à l’origine Santa Coloma. Cette ganadería d’ Hoyo de la Gitana n’est plus sortie en corrida dans le Sud Ouest depuis les succés de 2008 et 2009 dans les arènes de Dax.
L’élevage de Hoyo de la Gitana est un savant mélange des lignes Ibarra et Saltillo de l’encaste Santa Coloma ce qui devrait contenter tous les aficionados à la recherche de diversité mais aussi de caste vibrante.
La Journée Taurine d’Orthez 2016 se déroulera le dimanche 24 juillet 2016.

Toromagie à Bayonne

vendredi 11 décembre 2015

Dernier rendez-vous de l’année 2015 aux Arènes : TOROMAGIE" Noël solidaire " le dimanche 20 décembre.

Après le succès du 1er "Toromagie" aux Arènes l’an passé, le Noël solidaire revient le dimanche 20 décembre, au bénéfice des enfants malades de l’Hôpital de la Côte Basque.

Toutes les Peñas et la Ville de Bayonne ainsi que l’ensemble de la Commission taurine seront aux fourneaux : Cercle Taurin Bayonnais, Peña Taurine Côte Basque, Peña Taurine Bayonnaise, Peña Campera, Club Betisoak et 100% Recorte vous proposeront (toujours pour 1 € !) leurs "créations artistiques" : Soupes, Pintxos, Tartes, Grillades, Frites et Crêpes...
Entrée libre de 12h à 15h.
Déposez un jouet à l’entrée pour les enfants hospitalisés !
Toreo de salon pour tous.
Petit veau pour les enfants ( encadrés par les professionnels présents).
Démonstration devant 2 vaches par les recortadores de 100% Recorte.
Venez nombreux pour ce Noël Taurin !
Bonnes et Joyeuses Fêtes pour toutes et tous !
JPEG - 93.7 ko