JUAN BAUTISTA, UNE VIE DE TORERO

mercredi 24 novembre 2010
par  Pierre

"Juan Bautista, une vie de torero", c’est le titre d’un film documentaire de 52 minutes, produit par "504 Productions" et réalisé par votre serviteur qui va sortir dans quelques jours pour une diffusion sur plusieurs chaînes de télévision. Oui ! vraiment Jean Baptiste Jalabert méritait bien ce film. Il reste, cette année, le triomphateur de la San Isidro sauvant la plus grande féria du monde d’une ornière boueuse. Il est un des toreros préférés de Madrid, la Capitale du Monde, comme le disait Hemingway, avec, qu’on le veuille ou non, le public le plus éclairé.

Ce succès n’a pas eu, dans le sud-ouest, la répercussion qu’il méritait à l’exception notable de Bayonne et Vic. C’est un des vices du système, les cartels sont bouclés de plus en plus tôt ce qui ne laisse plus aucune chance à ceux qui s’imposent à Madrid ou Séville. Il n’y a plus de surprise, les organisateurs tentant d’éviter au maximum la prise de risque. Sans aucun doute, il sera de la fête la saison prochaine.
En attendant, après de récents débuts brillants au Vénézuela, Jean Baptiste nous revient dans notre Gascogne pour la Fiesta Campera de Rion-des-Landes qui, cette année encore, propose une affiche sensationnelle. Il nous revient avec son humilité, sa discrétion, sa gentillesse qui fait le charme de ce grand torero qui gagne à être connu comme homme. Comme dans son toreo, il n’en rajoute jamais, faisant preuve d’une générosité discrète qui s’appuie sur les faits plutôt que sur les déclarations intempestives. Et les faits sont là : Jean-Baptiste répond toujours présent aux sollicitations, invitations qui peuvent servir la cause de l’Aficion. Il sera d’ailleurs samedi à Eauze à l’appel du club taurin local.

On imagine mal, la pression, les sacrifices, la solitude qui s’imposent aux toreros. La force morale qui les fait triompher du danger et de l’injustice. En ce sens ce sont des héros, des figures éthiques des temps modernes et Jean Baptiste en est une parfaite illustration. Son toreo sobre, profond, sans effets superflus, à la recherche de la pureté en est l’illustration. Pour ce court retour dans le sud-ouest nous lui disons Bienvenue !

Pierre Vidal

RION DES LANDES

Samedi 27 novembre à 16h00 aux arènes :

CAPEA des AFICIONADOS PRACTICOS NÎMOIS avec la participation de CLEMENTITO

A 18h30 : CONFERENCE DEBAT " CHRONIQUEUR TAURIN : ÉCRIRE LA CORRIDA " par MIGUEL DARRIEUMERLOU, JEAN-LOUIS HAURAT et ANDRÉ VIARD avec la participation des matadors et autres éleveurs présents.

Dimanche 28 à 10h00 :

L’évènement de la Fiesta Campera, le grand spectacle taurin du dimanche matin réunira :

STEPHANE FERNANDEZ-MECA.

JUAN-BAUTISTA

JULIEN LESCARRET

MARIO GUIRAO,

MATHIEU GUILLON,

Les 5 toros et novillos proviendront de l’élevage français des frères Luc et Marc JALABERT

A l’issue du spectacle : REPAS DE L’AFICION sous chapiteau chauffé avec tous les participants à la fiesta, toreros acteurs et spectateurs.


Brèves

Le CTJP chez Malabat à Brocas Les Forges (40)

vendredi 9 octobre 2015

JPEG - 30 ko

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

10 H 00 FERRADE
13 H 00 Repas : Garbure, Jambon à Broche, Haricots Blancs, Salade, Fromage, Tourtière, Café, Vin rouge et Vin rosé compris
15 H 30 CAPEA

Prix de la Journée Adultes : 20 Euros

Réservation avant le lundi 12 octobre 2015 (Places limitées) clubtaurinpau@gmail.com

Nouveaux apoderados pour Juan Bautista

mardi 24 novembre 2009

Juan Bautista vient encore de changer d’apoderado.
La rupture s’est produite exactement comme l’an dernier , au lendemain de la fiesta campera de Riom !
La rupture a beau, comme toujours s’ être passée "amicalement", on souhaite que ce changement ne soit pas un signe d’instabilité et d’incertitude dans la carrière du torero.

C’est Sanchez Mejias qui désormais prend les interêts du torero entre ses mains, associé àCaldas.
Espinosa et Davila Miura n’auront géré qu’un an la carrière de l’arlésien.
Juan Bautista avait dû bien préparer les choses puisque rupture et nouvelle association se sont produites le même jour , en quelques heures.